Ouvrir ses ailes

Cela faisait looooongtemps que ma machine se languissait dans un coin, seule et abandonnée…

Finalement j’ai eu pitié d’elle (et de ma garde robe élimée)

Arte Miss

Une jupe à porter les jours où il faut se rappeler d’ouvrir ses ailes, de les déployer et de prendre son envol.

Arte Miss

Cela me rappelle l’histoire du papillon… je ne sais pas si vous la connaissez.

 

« Un jour apparut un petit trou dans un cocon ; un homme qui passait à tout hasard s’arrêta de longues heures à observer le papillon qui s’efforçait de sortir par ce petit trou.

Après un long moment, c’était comme si le papillon avait abandonné, et le trou demeurait toujours aussi petit. On dirait qu’il avait fait tout ce qu’il pouvait, et qu’il ne pouvait plus rien faire d’autre.

Alors l’homme de l’aider. Il prit un canif et ouvrit le cocon. Le papillon sortit aussitôt. Mais son corps était maigre et engourdi; ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine.

L’homme continua à observer, pensant que d’un moment à l’autre les ailes du papillon s’ouvriraient et seraient capables de supporter son corps pour qu’il prenne son envol. Il n’en fut rien ! Le papillon passa le reste de son existence à se traîner avec son maigre corps et ses ailes rabougries. Jamais il ne put voler.

Ce que l’homme, avec son geste de gentillesse et son intention d’aider, ne comprenait pas, c’est que le passage du trou étroit du cocon était l’effort nécessaire pour que le papillon puisse transmettre à ses ailes le liquide de son corps, de manière à pouvoir voler. C’était le moule à travers lequel la vie le faisait passer pour grandir et se développer.
Parfois l’effort est exactement ce dont nous avons besoin dans notre vie. Si l’on nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d’obstacles, nous serions limités. Nous ne pourrions être aussi forts que nous le sommes. Nous ne pourrions jamais voler.

J’ai demandé la force… et la vie m’a donné des difficultés pour me rendre fort.
J’ai demandé la sagesse… et la vie m’a donné des problèmes à résoudre.
J’ai demandé la prospérité… et la vie m’a donné un cerveau et des muscles pour travailler.
J’ai demandé de pouvoir voler… et la vie m’a donné des obstacles à surmonter.
J’ai demandé l’amour… et la vie m’a donné des gens à aider dans leurs problèmes.
J’ai demandé des faveurs… et la vie m’a donné des potentialités.
Je n’ai rien reçu de ce que j’avais demandé… mais j’ai reçu tout ce dont j’avais besoin !

Vis la vie sans peur, dans la conscience que tout est parfait, affronte tous les obstacles et démontre que tu peux les surmonter. »

Source

Arte Miss

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Ouvrir ses ailes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s