Trois choses apprises cet été

Arte Miss

Après un mois de juillet tumultueux, me voilà de retour avec des images plein les yeux et des idées plein la tête. Avant de me mettre en mouvement, je voulais juste prendre un temps et partager avec vous ce que j’ai appris de cet été qui tire doucement vers la fin…

1° La profondeur et la puissance de l’instant présent donnent un tout autre goût à la vie. Les choses et les évènements prennent plus de saveur, parfois le goût est délicieux et parfois il est piquant. Le secret est de ne s’attacher ni à l’un ni à l’autre mais les laisser circuler en moi…

2° La nature est un refuge ressourçant autant physiquement que moralement. Pour pouvoir en percevoir tous les bienfaits, me concentrer sur ce que mon corps sent est le meilleur chemin.

3° Nos enfants ne nous appartiennent résolument pas. Une fois mis au monde, ils appartiennent à la vie. Le mieux que l’on puisse faire est de les guider avec bienveillance et de leur lâcher la main lorsque le temps est venu même si cette étape arrive toujours plus vite qu’on ne le pense.

Et vous votre été ?

Arte Miss

Publicités

3 réflexions sur “Trois choses apprises cet été

  1. Tu as tiré de bien belles et profondes leçons de cet été qui s’achève.
    Pour moi je finis l’été en réalisant une fois de plus que peu importe l’endroit où je me trouve et ce que j’y fais du moment que c’est avec ceux que j’aime.
    Et ce dont je prends conscience également c’est que les enfants partent c’est sûr, mais pour peu qu’on ait su les guider avec bienveillance (ou même juste essayé d’ailleurs) et qu’on leur ait lâché la main le moment venu, la merveilleuse surprise c’est que jamais ils n’oublient le chemin pour revenir et ça c’est un vrai bonheur !

    • Merci Rachel pour tes mots qui me font du bien. Tu as dû connaitre toi aussi ce passage délicat, on a beau s’y préparer, le savoir, cela reste quand même fort en émotions. Mon coeur a l’impression de faire des grands 8 en ce moment et en même temps j’ai l’intuition profonde que ce moment est juste, qu’il est nécessaire. Bisous à toi et belle rentrée 🙂

      • Je suis contente si ce partage de vécu t’apporte un peu de soutien. Ce passage délicat comme tu dis si bien, dure chez moi depuis des années, avec des petits départs au début, qui deviennent plus définitifs au fil des ans, des retours pour le plaisir ou contrains et forcés par les aléas de la vie … c’est progressif et ça aide à s’habituer.
        Ce qui est formidable c’est que la maison reste un peu un port d’attache et la famille parents/enfants mais aussi la fratrie un soutien inconditionnel. C’est très réconfortant de voir les frères et soeurs se souder et se soutenir quand l’un d’eux a un problème, ça donne le sentiment d’avoir réussi quelque chose.
        Il n’en reste pas moins que comme toi, je me sens souvent dans des montagnes russes émotionnelles !
        Bonne continuation, biz !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s