La créativité malgré tout

Hello les amis, cela fait un moment que je n’ai pas posté ici.

Ces derniers mois, j’ai été bien occupée car j’ai changé de travail. Cela m’a amené à passer du temps à mémoriser de nouvelles choses, me familiariser avec mon nouvel environnement de travail et j’ai donc fait passer le dessin et l’aquarelle en tout dernier plan : entre les deux il y avait le quotidien avec mes enfants tout cela dans un contexte de douleurs chroniques très fluctuant et plus ou moins invalidantes.

Parfois le fait de ne pas pouvoir dessiner, peindre, coudre ou tricoté m’a frustré, beaucoup frustré, et déprimé aussi. Je dis pouvoir car j’ai à composer avec la douleur et l’extrême fatigabilité qui en résulte.

Durant ces mois, j’ai redoublé de créativité en faisant… des choses différentes de celles que je faisais habituellement. C’est d’ailleurs un bon moyen de se remettre le pied à l’étrier quand on est un peu rouillé !

Voici les domaines que j’ai exploré :

  • En lecture : nouveaux auteurs, nouveaux livres avec de belles découvertes
  • En voyage : re découverte d’un coin de Bretagne en suivant les conseils de notre hôte
  • En voyage toujours : exploration de la photo, du cadrage surtout
  • En cuisine : tests de nouvelles recettes en tout genre, entre autre avec l’apprentissage de la lacto fermentation et de la stérilisation pour la conservation de bocaux
  • Côté Bullet Journal, j’ai changé de modèle, j’ai choisi un carnet plus petit donc plus maniable (moins de douleurs aux poignets et moins lourd à transporter)
  • Dans l’organisation au quotidien, j’ai testé et adopté le pliage du linge, ou comment se simplifier la vie (surtout le matin au réveil 🙂 !)
  • Et puis, nouveauté, cette année j’ai décider d’apprendre à chanter en cœur (et avec cœur !) Et ça je peux vous dire que ça me pousse hors de ma zone de confort.

Si vous voulez voir le tout en image, je vous invite à consulter mon compte instagram (clic en haut à droite).

Et vous, vous en êtes où dans votre parcours créatif ?

 

 

Publicités

Mai dans mon Bullet Journal

Pourquoi ai-je la fâcheuse impression que passé Pâques, les jours défilent à toute vitesse ?

Je ne sais pas si pour vous c’est pareil mais je trouve que le mois d’avril est passé comme une flèche ! Nous voici donc au mois de mai qui jouera à saute moutons avec les jours travaillés 🙂

Pour ce beau mois j’ai prévu entre autre :

  • de finir la lecture de My Absolute Darling de Gabriel Tallent
  • de continuer à dessiner tous les jours
  • d’arrêter le sucre (ça c’est un gros défi pour moi !). Je suis très gourmande et j’adore faire et manger des gâteaux mais j’ai envie de tester l’arrêt du sucre pour voir si cela aurait une incidence positive sur les douleurs chroniques.

Et vous, que prévoyez-vous pour ce beau mois de mai ? Barbecues et farniente ou escapades entre deux jours travaillés ?

Nouveau

Je n’ai pas réussi à aller jusqu’au bout de mon dernier journal démarré il y a un peu plus d’un an… le papier choisi était plus fin que d’habitude et donc je me suis découragée 😦 !

J’ai donc choisi d’inaugurer un nouveau Carnet, cette fois-ci avec un grammage papier plus élevé de chez Daler Rowney, la qualité du papier, ça fait toute la différence 🙂 !

Pour l’inaugurer, j’ai fait deux pages sur ma bulle de douceur… toute en couleurs.

Je suis vraiment contente de renouer avec ce type de journal qui me permets d’avancer, de faire le point ou encore de célébrer les bons moments lorsqu’ils se présentent !

 

Avril dans mon bullet journal

Comme je le disais précédemment le mois de mars avait été assez léger dans mon Bullet journal, mais finalement ce mois de mars s’est révélé être très chargé dans mon emploi du temps 😊 : nouveau job, nouveaux collègues,  pleins d’apprentissages que ce soit d’un point de vue professionnel ou personnel… ça bouillonne !

Pour ce mois d’avril, j’ai prévu :

  • de continuer à dessiner très régulièrement
  • de continuer à explorer l’aquarelle dans mon sketchbook : à terme, j’aimerai savoir réaliser des aquarelles de portraits et de paysage tout en trouvant mon propre style, tout un programme 🙂
  • de préparer un ou deux article pour le journal coopératif auquel je participe
  • et puis de passer du temps avec ma famille, passer du temps avec mes enfants, rire ensemble, partager, passer du temps de qualité

Et vous, qu’avez-vous prévu pour ce beau mois d’avril ?

Atelier de dessin

J’avais préparé un mois de mars assez léger dans mon Bullet journal… et finalement c’est moi il est plein comme un œuf 😊 !

Je trouve quand même du temps  pour dessiner. Améliorer ma technique de dessin fait partie de mes projets de l’année. J’ai donc profité des ateliers que propose Renata Lahalle pour recommencer à dessiner de façon plus assidue.

C’est un sacré challenge pour moi car pendant longtemps je me suis considéré comme une dessinatrice médiocre, c’est donc avec un peu d’appréhension que j’avais commencé ces ateliers.

Finalement je me suis lancée et j’y prends beaucoup de plaisir 😊. Mon petit carnet de dessin se remplit j’en suis à la moitié et je commence à voir les progrès 😊 !

Si vous voulez voir plus de dessins vous pouvez visiter mon compte Instagram (lien en haut à droite de la page) sur lequel je publie plus régulièrement que sur le blog en ce moment.

 

Mars dans le Bullet Journal

Alors comment dire… le mois de mars est assez minimaliste dans mon bullet journal. On peut dire que ce mois ci je ne me suis pas trop cassée la tête.

J’ai fait une page de présentation et préparé mes pages journalières et puis c’est tout ! En réalité, lorsque je les ai préparé j’étais un peu distraite et du coup j’ai zappé la page  » A prévoir » ou « A Faire »… est-ce un signe qu’il est temps de lever le pied ? Certainement  ! En tous cas je le prends comme ça :-).

Pour ce mois ci je prévois donc de me laisser vivre, d’aller dans le sens du vent (en espérant qu’il souffle du bon côté 🙂 !), de cultiver un peu mon jardin au sens propre comme au sens figuré, de sortir en douceur de l’hiver qui est bien rude cette année…

Et vous, qu’est-ce que vous prévoyez de beau pour ce mois qui marque l’arrivée du printemps ?

 

Avec des bouquets de fleurs

Lorsque j’étais petite, je voulais être fleuriste. Je vouais une passion sans borne pour les fleurs, je ne pouvais pas faire une ballade sans cueillir un petit bouquet : des pâquerettes à l’odeur un peu âcre, qui font le nez jaune quand on les respire, des boutons d’or qui savent si bien dire si vous aimez le beurre ou pas, des campanules, des jacinthes des bois si odorantes et couvrant la forêt d’un tapis parme.

Ce que j’aimais pardessus tout c’était la beauté éphémère des fleurs, leur grâce quelque soit l’endroit où elles poussent… et aussi le fait qu’elles permettent à chacun de profiter de leur beauté et de leur parfum.

Alors ce soir j’ai eu envie de retrouver un peu de cette poésie et de cette légèreté 🙂

Et vous que rêviez vous de devenir lorsque vous étiez enfant ?