Rien que pour vous

Arte Miss

Aujourd’hui dimanche de printemps bien ensoleillé, j’avais envie de vous proposer un petit exercice créatif ludique.

Pensez à un truc que vous adoriez faire lorsque vous étiez petit(e). Était-ce la pâte à modeler? la gouache ? faire de beaux bouquets champêtres ?

Lorsque vous aurez sélectionné une activité ludique, je vous invite à vous y adonner pendant une heure, ou plus si vous ne voyez pas le temps passer ! Si vous êtes parents cela peut être aussi le moyen de passer un très bon moment avec vos enfants autour d’une activité légère et ludique.

Arte Miss

Lorsque vous allez commencer, essayez de vous laisser prendre au jeu, de vous laisser aller au simple plaisir de créer, d’étaler de la couleur, de rouler l’argile sous vos doigts… soyez attentifs aux sensations dans votre corps…sentez-vous comme un pétillement de joie à l’intérieur ?

De mon côté j’avais un faible pour les perles. Qu’est-ce que j’ai pu passer du temps à enfiler des perles sur du nylon ! Et lorsque je faisais ça, je ne sentais plus le temps passer, j’étais entièrement présente aux couleurs, à la répétition de chaînes de couleurs…

Alors aujourd’hui j’ai passé un moment à enfiler des perles, à me consacrer uniquement à cela, comme si rien n’était plus important que la prochaine perle enfilée…

Arte Miss

Je vous souhaite à tous un doux dimanche 🙂

Êtes-vous un créatif de l’ombre ?

Arte Miss

Ces derniers temps, peut être vous êtes vous reconnecté à votre créativité…

Vous avez enfin remis vos mains sur la guitare oubliée depuis l’adolescence, ou bien vous avez décidé de vous mettre à peindre. Vous vous êtes découvert une passion pour les toiles à l’huile et vous n’osez en parler à personne.

Peut être que cette créativité a toujours gardé une place dans votre vie aussi, et que malgré tous vos efforts vous n’avez jamais « percé », ou que vous ne vous autorisez pas à en parler autour de vous. Vous avez malgré tout continué à nourrir vos créations, à côté… à côté du boulot, après vous être occupé des enfants, des factures, des courses…

Dans tous les cas vous êtes un créatif de l’ombre : un peu comme Spider man est journaliste le jour et super héro la nuit.

Cette situation peut être très frustrante.

Et oui, vous sentez au fond de vous que ça pousse, que ça demande à s’étendre, à s’exprimer pleinement et c’est comme si à chaque fois vous remettiez un couvercle sur la marmite bouillonnante.

Alors que faire pour redonner à votre part créatrice toute la place qu’elle mérite ?

Que faire pour continuer à nourrir ce feu intérieur qui vous réchauffe et vous rend riche ?

blog pixabay

Continuez à garder une place pour créer ce qui vous met en joie et ce malgré la frustration que l’on peut ressentir de ne pas s’exprimer pleinement. Chaque chose vient en son temps.

Visualisez votre vie comme un diamant : nous sommes tous multifacettes, vous pouvez à la fois être parent, banquier, jouer dans un groupe punk et écrire des poèmes ! La seule limite en la matière est notre propre curseur interne…

Essayez de prendre conscience de la façon dont votre part artistique infuse les autres domaines de votre vie : par exemple vous êtes avec vos enfants et vous dansez ou inventez des histoires… création ou pas création ? Lorsque vous cuisinez le repas et que vous mettez une petite touche personnelle… création ou pas création ? Lorsque vous traitez un gros dossier et que vous avez totalement changé votre façon de faire… création ou pas création ?

Je dois vous avouer que j’ai moi même été une créatrice de l’ombre. Je suis encore d’ailleurs encore souvent dans la pénombre mais petit à petit , ça vient, doucement, je me dirige vers la lumière…

Si vous êtes intéressé(e) par le sujet, je vous conseille également l’article de Véronique Morinière, écrivain mais pas que.

Je nous souhaite à tous de nourrir notre feu créateur et de l’exprimer lorsque le moment sera idéal. Je nous souhaite aussi à tous de profiter de l’énergie du printemps qui pointe le bout de son nez pour laisser fleurir les projets que nous avons semés 🙂

5 ressources créatives qui enrichissent ma vie pro

blog

Il y a donc une vie après (ou peut être bien avant !) les pinceaux ? Et bien oui, je n’ai pas que ce blog dans ma vie ! Je suis multi casquettes et je n’ai pourtant qu’une seule tête (à mon grand désarroi parfois !).

Le fait d’avoir plusieurs cordes à mon arc m’a souvent déstabilisée car je ne rentrais dans aucune case en particulier. Aujourd’hui, je me rends compte que c’est un atout, notamment dans ma vie professionnelle , qui n’a, soit dit en passant, rien à voir avec la peinture, le dessin ou tout autre forme d’expression artistique !

Voici donc 5 ressources créatives qui enrichissent ma vie pro et qui peuvent également enrichir la votre :

1* L’ouverture d’esprit : la créativité permet de garder un esprit ouvert et une certaine naïveté (au bon sens du terme), une fraîcheur dans le regard posé sur les choses, et ça aide beaucoup dans les interactions avec mes différents interlocuteurs.

2* L’imagination : ça c’est un atout qui fait vraiment la différence. Parfois ça peut mener à des situations abracadabrantesques puisque vous vous retrouvez à imaginer votre interlocuteur nu 🙂 mais le plus souvent cela vous permet de créer de nouvelles façons de faire, d’imaginer d’autres voies, d’autres façons de faire… Penser différemment, imaginer d’autres façons de faire les choses même si ça paraît bizarre au premier abord, est un atout précieux !

3* Créer des  issues de secours ou des portes d’entrée : lorsque l’on a un esprit créatif il est beaucoup plus facile de trouver des voies de sorties ou d’entrée différentes des autres. Parfois, l’accès n’existe même pas, vous pouvez donc créer votre passage comme vous l’entendez, comme dans cette scène du Labyrinthe de Pan où la petite fille dessine une porte à la craie  et que la porte se matérialise 😉

4* La capacité à adopter un point de vue différent : se mettre à la place de ses interlocuteurs, imaginer ce que cela fait, comment on réagirait, tout cela mène à l’empathie et permet de créer du lien dans la vie pro. Mais cela peut être aussi la capacité de voir toutes les facettes d’une situation, d’un dossier : cela permet d’entrevoir d’autres solutions, où de traiter un dossier sous un autre angle, plus novateur par exemple.

5* Le sens de l’humour, le second degré ou toute autre capacité à prendre du recul : ce cinquième point il m’a aidé bien des fois ! Rien de tel qu’un bon fou rire pour détendre l’atmosphère, dénouer une situation tendue  et tout simplement passer une belle journée !

Et vous, que vous quelle ressource créative utilisez-vous dans votre vie pro ? Êtes vous plutôt du genre imaginatif ou avez vous des points de vue complètement farfelus ?

Si ce n’est déjà fait, réfléchissez, qu’elle ressource créative pourriez-vous adopter pour rendre votre vie pro plus belle ?

4 trucs pour être plus créatif

Arte Miss

La créativité nous l’avons tous en nous, elle s’exprime de différentes façons suivant notre sensibilité, notre parcours, notre éducation…

Lorsque nous étions enfants, nous étions « naturellement » créatifs : combien de jeux avez vous inventés avec vos copains, frères et sœurs… ? Combien de chansons avez vous détournées, du genre « Frère Jacques, Jacques Chirac…(je vous épargne la suite pour vos oreilles chastes 😉 »

Le problème est qu’entre notre enfance foisonnante et notre vie d’adulte, nous avons perdu deux trois bonnes habitudes pour garder cette fraîcheur créative… Pour aujourd’hui, je vous ai donc sélectionné 4 trucs que vous pouvez facilement mettre en place afin de devenir plus créatif, ou tout simplement de retrouver votre élan d’enfant 🙂

  1. Prenez quelques minutes chaque jour pour rêver : personnellement mon truc à moi c’est le ciel. J’adore regarder le changement des couleurs, les nuages qui bougent avec le vent… Pendant ce temps là, je laisse mon esprit rêvasser et je retrouve l’élan et les idées qu’il me fallait !
  2. Choisissez et utilisez votre média préféré : qu’aimez-vous faire ? Êtes-vous plus cuisine ? dessin ? photo ? Moi, vous l’aurez compris en lisant ce blog, j’adore essayer des tas de trucs (et encore je ne vous montre qu’une partie ici !) et ce que j’aime beaucoup c’est la peinture avec différents média 🙂
  3. Ouvrez votre esprit en allant voir ailleurs ce qu’il s’y passe : si vous sentez que vos idées stagnes, rien de tel qu’un bon bol d’air pour remettre tout ça en marche… Allez voir une expo, même du petit musée d’à côté où cela fait longtemps que vous n’êtes pas allés, écoutez un nouveau style de musique, allez à la bibliothèque du coin et empruntez des livres différents de ceux que vous lisez d’habitude… si votre préférence va pour la cuisine, goûtez de nouveaux aliments…
  4. Tenez un petit carnet dans lequel vous y consignerez tout ce que votre esprit a capté d’idées novatrice : les vôtres, celles des autres… Le fait de le noter à un endroit permet à la fois de pouvoir les relire lorsque l’on est en panne d’inspiration et cela permet également de développer de nouvelles idées – par association d’idées par exemple

Et vous que faites vous pour cultiver votre créativité ?

Créer avec ses enfants

Par ici nous n’avons jamais dissocié nos passions de notre famille. Associer nos enfants à nos projets a toujours coulé de source.

Arte Miss

C’est donc tout naturellement que l’on se retrouve autour de la table pour bidouiller ce qui nous fait plaisir.

Arte Miss

Avec le temps, j’ai lâché beaucoup de lest sur le « comment organiser un après midi créatif ». Je sais par expérience que les enfants vont et viennent au gré de leurs envies, au gré aussi de leur attention.

Arte Miss

Parfois leur « production » ne sera qu’une simple tâche sur une feuille, parfois ce sera beaucoup plus élaboré et ils y passeront des heures.

Arte Miss

Ce que je trouve chouette dans ces moments de partage, c’est qu’ils m’apprennent tellement sur le « droit à l’essai », le « droit d’expérimenter des trucs bizarres », leur goût pour la couleur, leur liberté de ne pas se cantonner à la feuille ou de transformer complètement l’idée qu’ils avaient au début. Ces moments partagés sont toujours une source d’inspiration.

Le premier pas

Arte Miss

Lorsque je veux me mettre à réaliser quelque chose – que ce soit un dessin, une histoire, un vêtement ou tout autre chose qui fait appel à la créativité, je dois très souvent dépasser la peur de la Page Blanche. Le plus dur est de m’y mettre.

J’ai remarqué que c’est toujours à ce moment précis que se met à me torturer ma petite voix malveillante qui veut à tout prix me détourner de ce qui est bon pour moi.

Pour dépasser cette étape et me mettre à l’ouvrage, la meilleure solution que j’ai trouvé est de me lancer sans réfléchir : tremper le pinceau dans une couleur et l’appliquer sur la feuille, couper le tissus même si je ne suis pas sûre du résultat… créer, créer, comme ça vient, comme un instinct, comme un saut dans le vide. Entrer dans le Flow.

Parfois c’est bon, parfois non, mais le principal n’est pas là. Le principal c’est l’émotion que l’on arrive à faire sortir, la simple, entière et sincère expression de soi.